Le réseau électrique français

EnergieElectrique.com

guide d'information sur l'électricité

Par le simple fait d'allumer une ampoule, l'utilisateur demande du courant à un distributeur (EDF Services dans la plupart des cas en France, mais il existe aussi des régies d'électricité) qui lui-même en demande au transporteur (le Réseau de transport d'Electricité, le RTE) qui lui-même sollicite les producteurs (EDF pour l'essentiel de la production, mais aussi des producteurs privés).

La gestion du réseau électrique

Bien que les variations de demande en électricité soient connues au jour le jour, il suffit d'un coup de froid ou d'un événement important retransmis à la télévision pour compliquer la gestion du réseau électrique. C'est le rôle du gestionnaire du réseau public de transport RTE, lequel observe à chaque instant la demande d'électricité du distributeur et fait appel à des producteurs pour y répondre.

En outre, comme l'électricité ne peut pas être stockée, il faut sans cesse équilibrer l'offre et la demande en temps réel en tout point du territoire. Le RTE dispose de centres de "dispatching" qui répartissent les flux de courant régionaux, nationaux et internationaux, les différents réseaux européens étant interconnectés.

Les réseaux électriques actuels ne sont pas conçus pour recevoir des apports d'électricité déconcentrés et ne peuvent donc accepter des afflux massifs d'énergies renouvelables. Ces énergies sont intermittentes, l'apport changeant selon l'ensoleillement, le vent, etc. L'électricité ne se stockant pas ou très mal, il faut gérer ces apports intermittents d'électricité.

Plusieurs dizaines de lignes d'interconnexion relient le réseau électrique français à celui des pays voisins, afin de permettre des échanges d'électricité transfrontaliers permanents.

Pour aller plus loin

rte-france.com - Informations didactiques et détaillées sur le réseau électrique en France, par RTE, gestionnaire du réseau.

 

Tous droits réservés - Contacts -